Bram Levinson: Le yoga est mon art

bram

Lorsque Bram Levinson a trouvé le yoga à la fin des années 1990, il a su tout de suite qu’il avait aussi trouvé sa voie.  Son premier professeur a été Joan Ruvinsky (qui a travaillé avec Richard Miller à la création de iREST). “J’ai été totalement inspiré. Puis, j’ai exploré la mythologie hindou, les différentes disciplines du yoga, la respiration/pranayama. Enfin j’ai cultivé une spiritualité, en essayant de réaliser qui j’étais.”

“Après 9 années de pratique j’ai réalisé que je pouvais actuellement faire du yoga mon travail.”

Après plusieurs années à monter les échelons dans le commerce de détail, je me sentais insatisfait et à la dérive. “Je ne voulais plus continuer d’encourager les gens à consommer plein de choses inutiles. Si j’allais démissionner autant le faire dans le but de rendre ma vie professionnelle aussi significative que possible.”

Il a commencé un programme de formation de professeurs avec Mark Darby.  “J’ai cru que l’Ashtanga serait la meilleure base. Darby offrait l’expérience la plus directe et austère de l’Ashtanga; c’était comme s’abreuver directement à la source.

Pendant qu’il s’affairait à cet entrainement ardu, Jennifer Maagendans lui a demandé de s’occuper de la gérance de Luna Yoga. Ça été pour lui une occasion en or d’être impliqué dans le yoga plus profondément, ainsi qu’une rare chance de mettre sa formation en pratique. “Elle m’a prit dans son studio et m’a enseigné de façon personnalisée comment faire la transition entre ce que l’on étudie puis l’appliquer dans la réalité d’un cours de yoga.” Avant qu’il ait complété sa formation en Ashtanga, il enseignait déjà chez Luna.

Mais le développement d’un professeur de yoga est un processus.  “Cela m’a pris encore quelques années à trouver mon style, mon langage. J’aspirait aussi à plus de connaissances.” Il a étudié le système iRest de façon plus profonde avec Richard Miller chez Kripalu.

Il a appris à adapter la pratique du yoga envers l’élève, “d’aller à l’intérieur, de ressentir le groupe, l’énergie des élèves, et de donner leur une classe à leur mesure, de façon appropriée.”

En 2014 il a pris une formation en yoga vinyasa avec Seane Corn et ça a renforcé sa direction. “En l’espace de 2 minutes j’ai pensé : elle me donne ma classe : le langage, l’esprit … en insistant sur la pratique physique, tout en comprenant que les parties émotionnelle, énergétique et spirituelle sont à la base de ma pratique … Elle est mon professeur, celle qui m’amène vers la prochaine étape.”

Avec son livre, The Examined Life, un horaire de cours chargé chez Luna Yoga, et des ateliers un peu partout, Bram est totalement engagé dans sa vie en tant que professeur de yoga. “Je crois fermement que c’est ce que je suis venu sur la Terre pour y faire. Les gens me font confiance non seulement pour la pratique physique, mais aussi avec leur âme, et ce depuis leur réalité.  On peut mettre l’attention sur notre style de vie, comment on utilise le temps que nous avons, en sachant l’importance que notre impact a autour de nous.”

“Si je pouvais composer, je chanterais mon message.  Ou si je pouvais jouer … mais le yoga est mon art, c’est ce que je peux offrir.”